Radiateurs

« Privilégiez la basse température »

Les émetteurs diffusent la chaleur par convection de l’air (pour une élévation rapide de la température) et / ou par rayonnement (pour une température homogène).
Les émetteurs qui fonctionnent à basse température engendrent des économies sensibles et valorisent les équipements énergétiquement performants,.

Les radiateurs

Il faut savoir que la mise en œuvre efficace de l’énergie est un point clé pour générer des économies d’énergie.
En effet, pour maximiser la performance de votre système de chauffage, il est primordial que votre installation lui soit adaptée.

Ainsi, les radiateurs dits « chaleur douce » (c’est-à-dire fonctionnant à basse température) s’adaptent parfaitement aux productions dites basse température, qui exigeront des radiateurs dimensionnés de telle sorte qu’ils compensent la température plus faible (45 à 50 °C, au lieu de 70° C pour des radiateurs classiques).
L’emplacement des radiateurs est lui aussi non négligeable et il répond à des règles bien précises: un positionnement sur les murs extérieurs ou sous les fenêtres permet par exemple d’annuler l’effet de paroi froide et de favoriser le rayonnement de la chaleur.

D’un point de vue esthétique, les radiateurs ont fait beaucoup de progrès ces dernières années et s’intègrent parfaitement à la décoration d’un logement (radiateurs plinthes, cintrés, choix des couleurs ou des formes, sèches serviettes…).

Depuis 1997, une norme oblige les fabricants à indiquer la puissance de leur radiateur en Watt de manière identique (la puissance est mesurée avec une eau circulant à 50 ° C). Ces indications permettent une comparaison rapide et aisée.

Les matériaux utilisés diffèrent selon les besoins ou les caractéristiques de l’habitat :

  • L’Aluminium : les radiateurs en aluminium sont parfaitement adaptés aux habitations biens isolées, car ils contiennent peu d’eau. Leurs caractéristiques leur permettent de répondre rapidement aux demandes de chauffage.
  • L’acier : les radiateurs en acier sont très robustes avec une bonne inertie thermique et une montée rapide en température liée à leur faible contenance en eau et un refroidissement lent. Ils sont aujourd’hui déclinables en différentes formes et couleurs, ils s’adaptent parfaitement à tous les styles d’intérieurs.
  • La fonte : très robustes, l’inertie importante de ces radiateurs procure dans l’habitat une chaleur douce et parfaitement homogène. De style traditionnel, ils sont une valeur sure. Les radiateurs en fonte sont particulièrement bien adaptés aux habitations plutôt mal isolées.

Nos conseils pour optimiser son installation

Choisissez des radiateurs basse température : vous avez remplacé votre ancienne chaudière par un système à haut rendement ou solaire. Pour optimiser votre installation, faire le plein d’économies d’énergie et gagner en confort, l’idéal est de vous équiper de radiateurs à chaleur douce (souvent en acier ou aluminium), qui fonctionnent à basse température (45 °C au lieu de 70 °C) et présentent une surface plus étendue (Attention cela peut être le double de surface).

Une chaleur douce et homogène

Ils offrent un très grand confort lié au rayonnement, diffusent une chaleur parfaitement homogène et les écarts de température entre le sol et le plafond sont pratiquement supprimés.

Pensez à l’exemple ci-après :
Vous devez monter des sceaux d’eau dans un immeuble par les escaliers, les étages correspondent à la température et les sceaux à la quantité de chaleur que vous devez apporter.
Vous dépenserez mois d’énergie si vous avez besoin de les monter jusqu’au troisième, que si vous deviez les monter jusqu’au septième… !