Plancher chauffant basse température

Un plancher riche en économies

Basse température = haute performance = économie

Les planchers chauffants sont constitués de tubes noyés dans une dalle ou une chape de béton. Dans ces tubes circule l’eau du circuit de chauffage (35/40°C max).
Doté d’une surface de diffusion exceptionnelle (mais invisible !) et d’une très bonne inertie thermique, le sol chauffant offre un confort inégalable. Son fonctionnement à basse température est très performant et économe en énergie. En outre il ne provoque aucun déplacement d’air, ne soulève aucunes poussières et ne se salit pas.
Particulièrement adapté aux pièces à vivre, le plancher chauffant libère l’espace utilisé habituellement par les radiateurs. Mais cela ne vous empêche pas d’utiliser des radiateurs basse température ou chaleur douce dans les pièces non équipées de plancher chauffant (à l’étage par exemple).
Avec un plancher chauffant, il vous est également possible d’ajuster la température indépendamment d’une pièce à l’autre.
Cette technique a fait beaucoup de progrès ces dernières années. Tout d’abord, la loi limite la puissance des planchers afin que la température du sol ne dépasse pas 28° C. La température d’utilisation du plancher avoisinant donc les 23 à 24 ° C. Les sensations de « jambes lourdes » et les maladies vasculaires qui avaient été constatées dans les années soixante, n’existent plus.
De plus, la chaleur, diffusée par rayonnement, est douce et régulière, ce qui apporte une grande sensation de confort avec une température homogène, y compris dans les grands volumes (mezzanine par exemple).

15% d’économies d’énergie possibles grâce à un sol chauffant (que des radiateurs).

Autre avantage non négligeable ; la plus part de pompes à chaleur sont réversibles, ce qui permet, non plus de faire du chauffage, mais de l’eau froide.
Cette eau froide circule dans les tuyauteries du plancher et permet l’abaissement de la température en absorbant la chaleur ambiante des pièces, en période estivale.
Vous pouvez alors, constater un abaissement de 4 à 5°C de la température intérieure. (Rafraîchissement)
Les planchers chauffants autorisent la pose de moquette ou de parquets flottants (sauf rafraîchissement).

Enfin, l’avantage non négligeable du système à eau chaude, est qu’il s’adapte à la fois aux énergies telles que le fioul, le gaz naturel ou le propane, mais aussi aux énergies renouvelables telles que la géothermie, le solaire thermique, le bois…

« Une cuisine équipée est plus facile à ajouter après, qu’un plancher chauffant basse température »

Voir la vidéo de la chape fluide avec TECHNISOL


Autres solutions alternatives

Le plancher chauffant spécial rénovation

Il existe depuis peu des systèmes de plancher chauffant adaptés à la rénovation. Ce sont des solutions « minces » (6 à 7 cm d’épaisseur totale) et sans enrobage béton ni chape fluide.
En savoir +

Murs ou plafonds chauffants

Alter-ego des planchers chauffants, les murs chauffants sont une alternative très intéressante en rénovation, bien que peu connue.
Ils gardent l'avantage d'un confort lié à une grande surface de chauffe.
En fait, les cloisons chauffantes sont plus souvent employées que les murs chauffants.
Par contre, il convient de bien conserver dans un schéma, la position des tubes dans la cloison afin de ne pas percer intempestivement un tube lors de la pose d'un tableau ou d'une applique par exemple.