Energies fossiles

Des technologies encore performantes

A la base du chauffage central, la chaudière est un élément fondamental du confort de la maison. Elle est l’élément qui permettra un chauffage agréable mais aussi la production instantanée ou par accumulation d’eau chaude sanitaire pour le bain ou la cuisine, ce qui évitera le recours à des systèmes de production déportés, pouvant induire des contraintes d’usage significatives (chauffage de l’eau en heures creuses et utilisation en heures pleines) ou des coûts d’investissement importants.

Pour choisir votre équipement, il vous faut donc tenir compte de l’investissement nécessaire pour l’achat et la pose, des coûts d’usage (consommation et entretien), de la durabilité, de vos habitudes de consommation ainsi que de votre mode de vie, mais aussi des usages (chauffage ou chauffage avec production d’eau chaude sanitaire).

Les équipements décrits dans cette rubrique vous feront économiser sur  les  charges énergétiques, mais il est aussi important de s’attacher à la mise en œuvre efficace de l’énergie, et donc à l’installation associée à la chaudière.

A titre d’exemple, une chaudière à condensation ne vous fera faire de réelles économies que SI votre installation (radiateurs…) permet à la chaudière de condenser.

Solutions de chauffage par chaudière à condensation

Les chaudières à gaz ou à fioul existent depuis toujours. Les dernières générations de chaudières sont, elles, optimisées : respectant l’environnement, elles réduisent l’impact de la consommation d’énergie et leurs émissions de gaz sur la planète.

Pour des rendements accrus et des économies supplémentaires, il existe aujourd’hui les chaudières à condensation.
Alimentées en gaz ou en fioul, ces chaudières se révèlent particulièrement économiques et confortables à l’usage… le tout en limitant l’impact sur l’environnement. Outre le chauffage de votre habitation, cette technologie est également en mesure d’assurer la production d’eau chaude sanitaire (ECS).

La chaudière à condensation est une solution qui récupère la vapeur d’eau pour la réinjecter dans le système de chauffe. Résultat : jusqu’à 40% de réduction sur la consommation de combustible et une diminution significative des rejets polluants.

La chaudière à condensation comment ça marche ?

Energies fossiles

PRINCIPE

Le gaz ou le fioul sont des combustibles qui produisent de la fumée lorsqu’ils sont consommés (A). Cette fumée renferme de la vapeur d’eau qui est évacuée lorsqu’on utilise une chaudière classique.
En récupérant la chaleur de la vapeur d’eau contenue dans les fumées (B), la chaudière à condensation permet de chauffer plus, avec moins d’énergie.

La chaudière à  condensation GAZ ou FIOUL.

Les chaudières à condensation à haut rendement

La quantité d’énergie consommée par la chaudière est utilisée de façon optimale.
En condensant la vapeur d’eau des gaz de combustion, elles récupèrent de l'énergie. D’où une notable économie de combustible, moins de gaz carbonique et moins d'oxydes d’azote produits.
Il est nécessaire, pour leur installation, de prévoir le raccordement de l'évacuation des produits de condensation au réseau d'eaux usées.
La technologie employée permet d’atteindre en conditions optimales des rendements supérieurs à 100% (jusqu’à  110% sur PCI) et donc d’abaisser votre consommation de 15 à 30 % par rapport à une chaudière haut rendement classique.

Ces chaudières atteignent leurs meilleures performances et procurent un grand confort, surtout si elles sont associées à un plancher chauffant basse température et /ou des radiateurs à «chaleur douce».
La qualité du brûleur est importante, car bien réglé, il optimise le mélange gaz/fioul/air et permet d’obtenir une combustion optimale.

Les chaudières basse température peuvent aussi s’adapter à des émetteurs existants (tels que radiateurs) même s’ils sont surdimensionnés, ce qui est fréquent. Si vous avez un doute sur votre installation, n’hésitez pas à demander conseil !

En savoir +

Installation

Ces chaudières peuvent être utilisées avec ou sans conduit de cheminée, selon vos besoins et vos envies.
Habituellement les chaudières sont raccordées à un conduit de fumée. Ce conduit permet l’évacuation des gaz de combustion, plus ou moins toxiques et corrosifs et les évacue à l’extérieur du logement.
Cependant, si vous ne possédez pas de cheminée ou si vous ne souhaitez pas l’utiliser, les chaudières à ventouse fonctionnant en circuit étanche permettent une installation dans une pièce sans aération.
L’air nécessaire à la combustion et au rejet des gaz brûlés est prélevé et rejeté à l’extérieur par un conduit horizontal traversant le mur. On l’appelle conduit « Ventouse ».
Dans le cas d’une chaudière fioul, il faudra cependant veiller au positionnement à ventouse de l’évacuation des fumées, celles-ci conduisant rapidement à un noircissement des façades selon la qualité du produit brûlé.

Vous avez le choix entre chaudière murale ou chaudière au sol !

Les chaudières murales sont choisies en priorité lorsque la place fait défaut dans les appartements ou dans les maisons, dont l’espace est restreint.
Leurs petites dimensions et leurs facilités d’installation leurs permettent de s’intégrer parfaitement dans des meubles de cuisines, dans une salle de bain ou tout autre réduit.
Les chaudières murales peuvent fonctionner au fioul, au gaz naturel ou au propane. Elles peuvent produire une eau chaude instantanée ou à accumulation pour ECS.
Les chaudières au sol ont des dimensions nettement plus importantes, mais offrent des performances et des puissances supérieures à une chaudière murale.
Leur taille permet d’intégrer les dernières avancées technologiques. Elles assurent le chauffage de l’habitation et se couplent très bien avec des chauffe-eaux solaires.

En savoir +

Demain : la cogénération

La cogénération est un procédé qui consiste à produire de la chaleur et de l'électricité à partir d'un combustible. On parle de cogénération gaz lorsque ce système est appliqué à une installation utilisant le gaz naturel comme combustible. C'est notamment le cas des moteurs à gaz ou des turbines à gaz. Cette production combinée permet de réduire les pertes d'énergie de manière significative.